On retourne au Canada aujourd’hui pour découvrir le sentier du lac Pink et une nouvelle randonnée au parc de la Gatineau.

Quand nous habitions au Canada on vous avait parlé du Sentier de la Sucrerie que nous avions déjà fait et beaucoup aimé.

C’était en hiver et avec plein de neige. Cette fois-ci, on vous emmène dans ce beau parc en début d’automne donc avec les couleurs encore verdoyantes. Il n’y avait donc pas encore les dégradés vert-jaune-orange-rouge mais c’était quand même très beau à voir.

Après quelques semaines à Ottawa à enchaîner Covid et recherche de caravane, nous étions contents de pouvoir enfin profiter de cette nature que nous aimons tant au Canada.

Où se situent le Parc de la Gatineau et le lac Pink?

Le parc de la Gatineau est un très grand parc situé dans la ville de Gatineau. La ville se trouve dans la région de l’Outaouais au Québec. C’est à environ 25-30 minutes de Ottawa et 2h30 de Montréal en voiture. Le lac Pink est dans la partie sud du parc.

Accéder au Lac Pink

Le sentier du lac Pink et son parking attitré ne sont pas accessibles en tout temps. Nous n’avions pas regardé à l’avance donc on espère pouvoir vous aider à préparer au mieux votre visite en vous donnant les informations utiles pour y accéder.

Carte du Lac Pink

Il y a deux routes pour arriver au parking du sentier du lac Pink. Ces deux routes ouvrent à midi, il n’est donc pas possible de faire la balade avant. Le sentier est fermé en hiver et les routes également.
Elles deviennent des pistes de ski de fond. Il y a un portail et un garde forestier posté devant donc vous ne pourrez absolument pas passer avant midi. N’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel du parc de la Gatineau pour avoir les infos les plus à jour.


Histoire et origine du nom

Avec un tel nom, on pourrait penser que ce lac est rose! Et bien non il ne l’est pas. Il a plutôt une belle couleur verte qui nous a rappelé les lacs dans les rocheuses Canadiennes. Cette couleur est due à une très grande présence d’algues dans l’eau. C’est très beau à voir mais à long terme c’est nuisible au lac car elles prennent l’oxygène du lac et le suffoque peu à peu.

Le lac Pink tient son nom d’une famille irlandaise qui s’était installée dans le coin en 1826 pour faire une ferme.

C’était à l’origine un lac d’eau salée qui faisait partie des océans. Il aura fallu 3000 ans pour que ce lac se transforme en lac d’eau douce au lieu de quelques décennies en temps normal. C’est pour cette raison que certains poissons d’eau salée se sont adaptés et vivent dans ce lac.


Le Sentier du Lac Pink

Il est possible d’arriver au Lac Pink par d’autres sentiers de randonnées mais cela augmentera du coup le temps de votre balade. Si vous avez des enfants en bas âge et des petits marcheurs mieux vaut faire la boucle uniquement et se garer au parking juste à côté du lac Pink.

Infos utiles

Départ du sentier: Prom. de la Gatineau, Gatineau, QC J9J 3L3
Durée: 1h30-2h00 pour faire la boucle. Nous nous sommes arrêtés pour faire un pique nique.
Distance: 2,3km
Difficulté: facile même si il y a quelques petites montées.

Si vous avez besoin de toilettes, sachez qu’il y a des toilettes sèches au parking du sentier du lac Pink.

À noter: les chiens, la baignade et les embarcations nautiques sont interdits.

Mine de mica

Lors de votre balade sur le sentier du lac Pink, vous pourrez également voir une mine de mica. Les frères Kent ont découvert le filon de mica en 1903 et on ouvert une mine qui comptait 6 puits en 1905. Cependant la mine a arrêté ses opérations en 1906. Cela rependra brièvement de 1945 à 1946 mais sera fermée définitivement en 1946. L’intérêt du mica est que cela peut se défaire en minces feuilles transparentes. Il a été utilisé entre autre pour en faire les cloisons transparentes de lanternes et de portes de fournaises et plus tard pour des composants électriques.

On peut voir la crevasse pleine de mica et sur le sentier autour de la mine vous pourrez voir plein de morceaux au sol. Ça brille énormément, c’est hyper chouette à voir!

Respecter notre belle planète

Les alentours du lac sont fragiles et il est important de rester sur le sentier et de ne pas se promener en dehors. A de nombreux endroits le sentier a été aménagé et certaines parties ont été fermées par des grillages pour protéger l’environnement.

Et comme pour toute balade en nature, il est important de suivre les principes éthiques du plein air comme ne pas nourrir les animaux sauvages et veiller à récupérer ses déchets.
Nous prenons maintenant tout le temps un sac poubelle avec nous pour ramasser les déchets que l’on trouve en balade. Nous avons été agréablement surpris qu’il y ait peu de déchets!


Vous avez Pinterest? N’hésitez pas à épingler cet article!

Vous pouvez également aimer :